La collaboration entre l’école, la famille et la communauté en milieu à risque : quels défi s pour la formation initiale des enseignants du primaire?

Nicole Tremblay, Catherine Dumoulin, Mathieu Gagnon, Patrick Giroux

Abstract


Diverses expérimentations de stratégies de collaboration entre l’école, la famille et la communauté (CEFC) en milieu à risque (MR) font ressortir l’apport positif de cette collaboration sur la persévérance scolaire des élèves (Deslandes, 2006; Epstein, 2001; MELS, 2009). Trente-cinq stagiaires en enseignement ont effectué un stage en MR; vingt-cinq d’entre eux ont amorcé un projet de CEFC. L’analyse de ces projets à partir de la typologie d’Epstein (2011) fait ressortir principalement deux types de collaboration, à savoir la communication et le volontariat. La collaboration avec la communauté est présente dans quelques projets des stagiaires, tandis que la prise de décisions relatives à la vie scolaire par les parents, ne suscite aucune activité. La formation initiale devrait sensibiliser les futurs enseignants à la pertinence des six types de CEFC, entre autres, la connaissance par les parents de leur rôle parental et les moyens de susciter le soutien scolaire à la maison.


Full Text:

PDF (Français)

Comments on this article

View all comments


Canadian Journal of Education | Revue canadienne de l'éducationISSN 1918-5979