Le sentiment d’appartenance à l’école : une analyse conceptuelle

Jerome St-Amand, François Bowen, Terry Wan Jung Lin

Abstract


Le sentiment d’appartenance à l’école est considéré comme un phénomène qui favorise la réussite scolaire et l’adaptation des jeunes à l’école. Malgré son importance, les études ne permettent pas d’en arriver à une représentation conceptuelle exhaustive de ce concept. Cet article vise à identifier les attributs définitionnels du sentiment d’appartenance à l’école dans le but de favoriser sa compréhension. La méthode conceptuelle privilégiée est celle de Walker et Avant (2011) qui comporte huit étapes distinctes permettant de mener un tel examen. La revue de la documentation a été menée par le biais de moteurs de recherche généralistes (p. ex. : Google, Google Scholar) et spécialisés (p. ex. : PsyInfo, Eric, Francis) en considérant les définitions en langues anglaise et française. En se basant sur l’analyse conceptuelle ayant été menée, quatre attributs définitionnels sont suggérés. L’élève doit : (1) ressentir une émotion positive à l’égard du milieu scolaire ; (2) entretenir des relations sociales positives avec les membres du milieu scolaire ; (3) s’impliquer activement dans les activités de la classe ou celles de l’école ; (4) percevoir une certaine synergie (harmonisation), voire une similarité, avec les membres de son groupe. En plus d’être abordés dans la perspective des principaux modèles théoriques en sciences de l’éducation qui tiennent compte du sentiment d’appartenance à l’école, ces attributs ont donné lieu à l’élaboration d’une nouvelle définition que nous présentons dans le présent article.

Full Text:

PDF (Français)

Comments on this article

View all comments


Canadian Journal of Education | Revue canadienne de l'éducationISSN 1918-5979